Nous avions traduit et partagé les infographies de Simon Bartold sur les différentes chaussures de running, et les études scientifiques s’y rapportant. Publié tout récemment dans le British Journal of Sports Medicine, cet éditorial des deux spécialistes du running, C. Napier et R. Willy, complète la synthèse sur l’état actuel des connaissances.

 

Ce qui est dit en substance :

 

Différents paradigmes

La prescription traditionnelle -visant à adapter les caractéristiques de la chaussure à la morphologie du pied- n’a pas permis de réduire le taux de blessures liées à la course. On trouve cependant des résultats contradictoires, avec certaines études montrant un bénéfice des chaussures à renfort de stabilité interne chez des coureurs pronateurs [1]. Les différences méthodologiques entre les études expliquent probablement ces écarts.

En réponse à ces incohérences, des paradigmes alternatifs ont vu le jour : minimalisme, maximalisme, zéro-drop, confort perçu. Toutefois, ceux-ci manquent également d’études pour les soutenir.

 

Quelles sont les raisons de changer de chaussures ?

 

  • Améliorer la performance

Des chaussures plus légères améliorent l’économie de course [2,3]

Autre donnée ne figurant pas dans cet éditorial : la composition de la semelle de la chaussure semble également influencer l’économie de course. En effet, une publication parue simultanément à cet article confirme l’étude financée par Nike sur la Vaporfly. Chez des coureurs sur piste très entrainés, celle-ci offre à la fois un bénéfice comparé aux Adidas Adizero Adios 3, mais aussi à des pointes d’athlétisme plus légères [4]. L’étude n’est cependant pas un suivi à long terme et l’économie de course n’est pas une mesure directe de la performance.

 

  • Modifier la biomécanique

C’est notamment le but recherché par les chaussures minimalistes ou à faible drop. Si un certain nombre de paramètres comme la pose de pied ou la fréquence sont immédiatement modifiés par les chaussures minimalistes, il semble que sur le long terme ce ne soit pas le cas (sur la base de suivi à 6 mois) [5, 6, 7, 8]. Les différences dans le taux de blessures sont également loin de faire l’unanimité.

En raison du manque d’études de qualité les concernant, les auteurs de l’éditorial suggèrent que les autres paradigmes -maximalisme et confort- ne font guère mieux.

 

Education et modification de la foulée

En termes de prévention, des recommandations de bonne pratique et des modifications de la foulée auraient un rôle plus important que le choix de la chaussure.

Sur ce dernier point, les auteurs citent une publication concernant des coureurs débutants, possédant initialement des forces d’impact élevées. L’intervention de deux semaines consistait simplement à demander aux coureurs de courir de façon plus douce, avec un feedback visuel de leurs forces d’impact. Au bout d’un an, le groupe d’intervention obtient un risque de blessure diminué de 62% [9]. Ce résultat est d’autant plus intéressant lorsqu’on le compare aux études ci-dessus, qui ne montraient ni modification biomécanique à long terme, ni différence dans le taux de blessures en fonction des chaussures. On peut toutefois noter que le type de blessure était différent entre le groupe intervention (tendon d’Achille et mollet) et le groupe contrôle (genou et aponévrose plantaire).

Pour des coureurs plus confirmés, un programme personnalisé de conseils en ligne a permis de diminuer les blessures de 13% par rapport au groupe contrôle [10].

 

Les preuves établissant le lien entre le choix d’une chaussure idéale pour un coureur donné et la prévention des blessures sont donc loin d’être réunies. Les auteurs mettent en garde contre le fait d’exagérer les bénéfices ou les dommages imputables à la chaussure, quelque soit le paradigme considéré.

 

Clément POTIER

Podologue

 

Napier, C., & Willy, R. W. (2018). Logical fallacies in the running shoe debate: let the evidence guide prescription.

[1] Malisoux, L., Chambon, N., Delattre, N., Gueguen, N., Urhausen, A., & Theisen, D. (2016). Injury risk in runners using standard or motion control shoes: a randomised controlled trial with participant and assessor blinding. Br J Sports Med, bjsports-2015.

[2] Fuller, J. T., Thewlis, D., Tsiros, M. D., Brown, N. A., & Buckley, J. D. (2017). Six-week transition to minimalist shoes improves running economy and time-trial performance. Journal of science and medicine in sport20(12), 1117-1122.

[3] Hoogkamer, W., Kipp, S., Spiering, B. A., & Kram, R. (2016). Altered running economy directly translates to altered distance-running performance. Med Sci Sports Exerc48(11), 2175-80.

[4] Barnes, K. R., & Kilding, A. E. (2018). A Randomized Crossover Study Investigating the Running Economy of Highly-Trained Male and Female Distance Runners in Marathon Racing Shoes versus Track Spikes. Sports Medicine, 1-12.

[5] Warne, J. P., & Gruber, A. H. (2017). Transitioning to minimal footwear: A systematic review of methods and future clinical recommendations. Sports medicine-open3(1), 33.

[6] Fuller, J. T., Thewlis, D., Buckley, J. D., Brown, N. A., Hamill, J., & Tsiros, M. D. (2017). Body mass and weekly training distance influence the pain and injuries experienced by runners using minimalist shoes: A randomized controlled trial. The American journal of sports medicine45(5), 1162-1170.

[7] Fuller, J. T., Thewlis, D., Tsiros, M. D., Brown, N. A., Hamill, J., & Buckley, J. D. (2018). Longer-term effects of minimalist shoes on running performance, strength and bone density: A 20-week follow-up study. European journal of sport science, 1-11.

[8] Malisoux, L., Gette, P., Chambon, N., Urhausen, A., & Theisen, D. (2017). Adaptation of running pattern to the drop of standard cushioned shoes: A randomised controlled trial with a 6-month follow-up. Journal of science and medicine in sport20(8), 734-739.

[9] Chan, Z. Y., Zhang, J. H., Au, I. P., An, W. W., Shum, G. L., Ng, G. Y., & Cheung, R. T. (2018). Gait retraining for the reduction of injury occurrence in novice distance runners: 1-year follow-up of a randomized controlled trial. The American journal of sports medicine46(2), 388-395.

[10] Hespanhol, L. C., van Mechelen, W., & Verhagen, E. (2018). Effectiveness of online tailored advice to prevent running-related injuries and promote preventive behaviour in Dutch trail runners: a pragmatic randomised controlled trial. Br J Sports Med52(13), 851-858.