Le K-Taping est une thérapie non-conventionnelle d’origine asiatique basée sur l’exploitation des propriétés élastiques d’une bande: le k-tape en application cutanée, grâce à une technique de pose très spécifique répondant à un protocole précis.

En effet, selon le diagnostic du thérapeute formé au K-Taping, on utilise ces bandes pour agir sur différentes structures, et ce, dans la grande majorité des cas par le biais d’une induction proprioceptive.
Je m’explique…
Les bandes sont recouvertes d’une couche d’acryl thermoactif, laquelle adhère à la peau et permet de la solliciter par le biais de toutes ces façons:

*Barorécepteurs sensibles aux variations de pression.

*Récepteurs tendineux de Golgi sensibles aux variations d’étirement.

*Amélioration du flux des liquides organiques grâce au décollement cutané engendré et à la stimulation des circulations lymphatiques et sanguines.

*Amélioration de la fonction musculaire.

*Saturation des stimulations neurologiques pathogènes et responsables du message douloureux.

Toutes ces fonctions influencent donc positivement le processus de guérison en favorisant l’acheminement des molécules nécessaires à la cicatrisation notamment et permettent donc d’avoir une activation du tissu en lésion.

De plus les bandes tiennent sous l’eau et ceci permet donc de les conserver plusieurs jours sans gêne.

Pour soigner quels types de tissus peut-on l’utiliser? Tous… C’est-à-dire: Muscle, nerf, fascia, circulation des fluides corporels, viscères, etc etc…

Ainsi donc on peuvent en découler de multiples applications pour tous nos patients (pas que les sportifs 😉 ) notamment en cabinet de Podologie/posturologie tels que:

*Pathologies de l’enfant: Ostéochondroses (Sever, Osgood Schlatter), endorotation fémorale, antéversion du col fémoral excessive, scolioses, talus valgus

*Pathologies musculaires (Elongations, déchirures, spasmes réflexes, surprogrammation, tendinopathies): Tendinite d’achile, aponévrosite plantaire, “épine calcanéenne”, périostite tibiale, syndrôme de l’essuie-glace, tendinite de la patte d’oie, etc etc…

*Pathologies ligamentaires: Entorse de cheville, instabilité de genou (croisés, rotule), etc etc…

*Pathologies fasciales: adhérences tissulaires, ptoses viscérales, cicatrices douloureuses, etc etc….

*Pathologies “volumiques”: Oedèmes, séquelles d’entorses, oedèmes post-chirurgicaux,….

*Pathologies rhumatologiques: Hallux valgus, syndrômes canalaires (Morton), fracture de fatigue….

*Pathologies neurologiques: Sciatalgies, algoneurodystrophies,…

*Pathologies “posturales”: stimulation/inhibition de chaines musculaires, amélioration des oscillations de G, Travail sur les projections posturales, adaptation aux douleurs qui “voyagent”….

*Pathologies “sportives”: Amélioration de la récupération, drainage post-effort, prévention, optimisation du geste sportif,….

*Pathologies “énergétiques”: Stimulation de points d’acupuncture ou de triggers points, stimulation ou inhibition d’un méridien, chromatothérapie,…

Bref, la liste serait bien trop longue à détailler tellement les applications sont riches et variées…

Plus d’infos sur les stages de K-Taping (pour les podos ou non) sur www.k-taping.eu/fr ou à info@k-taping.fr ou par mail dans nos contacts
Vous y trouverez également l’annuaire par code postal des praticiens formés à la technique.

 

L’arrivée du K-Taping en France.

Cet article à été posté en Mars 2008 sur le blog Podoxygene.sportblog.fr

 

Le Ktaping est une méthode thérapeutique et préventive pouvant optimiser de nombreux traitements.
Mise au point dans les années 70 au Japon cette méthode à part entière s’installe en Allemagne dans les années 90 et arrive seulement en France

Grâce à des bandes spécifiques et à des méthodes de poses variées cette méthode permet diverses applications:

                   

-Application musculaire: reposant sur la proprioception afin de relacher ou stimuler un muscle sans pour autant bloquer ou limiter de mouvements et ainsi permettre un geste harmonieux non douloureux.

-Application ligamentaire et tendineuse: afin de stabiliser une articulation sans la bloquer et permettre une décharge de sollicitation.

-Application de correction fonctionnelle: afin de réaxer une articulation et limiter un mouvement non souhaité ou une exagération de mouvement physiologique.

-Application lymphatique: qui pourra, en soulevant la peau, aider au drainage lymphatique ou d’hématome afin d’accélérer le processus de guérison et limiter l’oedème douloureux.

Autre avantage ces bandes sont perméables à l’eau et à l’air (transpiration) et conservent leur fonction après pose environ une semaine malgrès les bains,douches et même natation.

Ouvrez l’oeil vous devriez voir ces tapes de plus en plus lors de grandes manifestations sportives.Un rouleau offert à celui qui en relèvera le plus lors des JO… {#}

 

Pierre-Franck Varvenne
Podologue du sport D.U.